Étrange instrument – Focus 19

Étrange instrument – Focus 19

Papiers déchirés, gaufrés, juxtaposés, cordes, ficelles et clous, par l’adhérence des motifs et des matières dans le carborundum, l’assemblage est un procédé que Clavé utilise dans son œuvre gravé comme dans son œuvre sculpté. Le carborundum et les gaufrages produisent des effets de matière, des reliefs et permettent ainsi aux gravures de Clavé de dépasser la stricte bi-dimensionnalité.

Le trait rouge – Focus 18

Le trait rouge – Focus 18

En 1976 Antoni Clavé achève le livre de bibliophilie « La Gloire des Rois » de Saint John Perse. Les gravures pour cet ouvrage lui ont été commandées quatorze ans auparavant et le travail de Clavé est tout à la fois une réflexion sur les poèmes de Saint John Perse, leur transposition plastique et bien sûr une…

Hommage à l’Exposition Universelle de 1888 – Focus 17

Hommage à l’Exposition Universelle de 1888 – Focus 17

Allégorie de l’industrie, parc de la citadelle, Barcelone © tous droits réservés Au milieu des années 1980 Clavé est un artiste reconnu internationalement. La municipalité de Barcelone (Ajuntament) lui propose plusieurs espaces afin qu’il réalise une œuvre pour sa ville natale. Clavé choisit le parc de la Ciutadella (citadelle), un lieu pour lui chargé de souvenirs d’enfance…

D’après Rembrandt – Focus 16

D’après Rembrandt – Focus 16

A Barcelone, en 1965, Antoni Clavé s’initie à l’eau-forte sur les conseils de son ami Vila-Casas peintre graveur catalan. Il grave sur cuivre et sur zinc et s’initie de manière concomitante à l’aquatinte. L’eau-forte et l’aquatinte sont des procédés de gravure dite de taille indirecte : le métal est attaqué par de l’acide et non par des…

Notre-Dame de Paris – Focus 15

Notre-Dame de Paris – Focus 15

© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) Nul besoin de voir la totalité de sa façade, ses deux tours imposantes ou encore la silhouette de son chevet pour identifier au premier coup d’œil la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le regard et la pause mélancoliques du monstre cornu tirant malicieusement la langue ne laissent aucun doute : le spectateur est propulsé…

Bonne année!

Bonne année!

Bonne année III C’est la saison des vœux ! Santé, bonheur, prospérité… Les souhaits conventionnels devenus pratiquement obligatoires remontent à une tradition longue de plusieurs siècles. Plus récemment, la carte de vœux proprement dite date de 1843, lorsque Sir Henry Cole décide de commercialiser une carte lithographiée conçue par le peintre John Callcott Horsley. Moderne et…